Pourquoi il ne faut chercher la spéculation dans vos investissements ?

Pour la simple et bonne raison qu’on se comportant de la bonne façon, et en agissant de la bonne façon, vous serez plus à même de faire face aux dégringolade des marchés lorsqu’il y en aura.

On l’a vu sur les dernières années.

Ne serait que depuis les années 2000, il y a une crise tous les dix ans.

En 2000, avec la bulle internet.

En 2008, avec la crise des Subprimes.

enfin 2020 ?

Tout indique que ce sera effectivement le cas.

En agissant de la bonne façon, on peut donc se protéger tout naturellement.

Naturellement et surtout en étant serein.

Et ce mot-là, je pense que c’est le plus important.

Sérénité dans vos investissements.

Plus vous serez confiants dans vos achats, plus vous serez confiants et prendrez les bonnes décisions.

Au contraire des spéculateurs, et je veux vous alerter là-dessus, ces derniers jouent en permanence la direction que va prendre le cours des actions.

De là, ils démultiplient la rapidité à laquelle, l’action monte ou descend !

De ce fait, ils encaissent un niveau de stress monstrueux.

Pourtant, même si je pense qu’il faut du bon stress dans la vie, à trop jouer les cours, on risque de se brûler les ailes.

Pour illustrer mon propos, laissez-moi vous parler de la nouvelle génération de joueurs, pardon de spéculateurs !

Ils poussent tellement loin leurs idées, qu’il existe aujourd’hui des programmes informatiques, plus ou moins complexes, qui font déterminer cette vitesse que l’on parlait.

Ce faisant, il profite des montées et des descentes des actions.

Là-dessus, ils pourront faire beaucoup de profits (ou de pertes) en un temps records.

Ces allers-retours nombreux doivent leurs permettre de se protéger ou de se faire beaucoup d’argents, si leurs théories marchent !

Mais méfiez-vous, car au delà de ces stratégies, il existe d’autres façon de faire.

Comme investir dans la valeur.

les 2 avantages d’une communication réussie

Vous êtes-vous déjà demandé si il y aurait un avantage à essayer d'améliorer votre communication ?

La façon dont vous échangez avec vos proches.

 

Malheureusement, la plupart ne se poseront jamais la question à ce sujet, tellement c'est quelque chose de normal.

D'habituel, si je puis le dire !

 

Vous parlez, échangez, communiquez en permanence.

 

Donc quelle idée de vouloir changer cela ?

C'est inné depuis la nuit des temps, pour tout le monde !

 

Pourtant, si vous êtes comme la majorité des gens, vous devez alors avoir des résultats moyens.

 

2 "lois" confirment cela.

 

La loi de pareto, autrement appelé, la loi 80/20.

Et la moyenne des 5 personnes.

 

La première loi indique que seulement 20% de la population a des gros résultats.

Possède par exemple, 80% du patrimoine.

Alors que la majorité des personnes se contentent des miettes.

 

D'autres part, la moyenne des 5 personnes vous indique, comme son nom l'indique, que vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous cotoyez le plus.

 

De ce fait, il y a de fortes chances pour que vous ne sachiez pas communiquez efficacement.

 

Pourtant, sachez-le.

Et je l'ai déjà répété maintes fois ici.

 

En modifiant des éléments simples de votre communication, vous pourrez grandement améliorer votre impact auprès de vos interlocuteurs.

 

Cela peut paraître gros dis ainsi, mais c'est le cas.

Quelques éléments peuvent vous aider.

Je ne vais pas les détailler ici, car j'en ai déjà parlé dans les précédents jours.

 

Pourtant de nombreux avantages sont associés à cela.

 

En tout premier lieu, vous pourriez ainsi avoir une qualité de relation, beaucoup plus profonde.

Mais aussi harmonieuse.

 

Mais, et c'est aussi important.

Une meilleure qualité de relation ne veut pas dire que vous serez d'accord sur tous les sujets.

Loin de là.

Mais la prise en compte de l'autre point de vue sera pris en compte.

Et c'est peut être la meilleure chose qui soit en terme de communication !

 

Le second avantage représente justement ce genre de communication complexe.

Puisque vous serez dans la prise en considération, votre interlocuteur, lors de discussion compliquée, s'ouvrira d'avantage qu'il ne l'aurait fait autrement.

Pour quel résultat ?

 

 

De la construction !

 

Au lieu de destruction de part et d'autres, une relation constructive pourra alors s'engager.

 

Il n'y a pas de secret.

Pour réussir à communiquer avec succès, il faut juste et uniquement considérer l'autre personne.

 

De cette manière là, seulement, vous lui permettrez de se sentir accepté et peut être compris.

 

(Encore une fois, ça ne veut pas dire que vous serez d'accord.

Mais le fait qu'il se sente respecter, ça fera TOUT !)

Car lui aussi, sera alors apte  à vous écouter.

 

On monte alors vers le haut, avec tous les bénéfices secondaires que cela implique.

Tout simplement.

 

Ces avantages, sont finalement des avantages en cascade.

Comme des briques, ils se cumulent pour faire quelque chose d'exceptionnel au bout du compte.

 

Heureusement pour nous, il n'y a pas que cela aussi.

vous pouvez tirer d'autres bénéfices de la PNL, si cela vous en dit, en cliquant sur le lien qui se trouve tout en bas.

 

Derrière ce lien, vous trouverez une demande de mail, afin que je puisse vous recontacter.

 

Puis, après validation, vous tomberez sur l'un des livres, sur AMAZON, que je vous recommande.

 

Celui-ci vous permet d'apprehénder de manière simple et pédagogique, la PNL.

Il n'y aura plus qu'à agir pour voir des nouveaux résultats arrivés dans votre vie.

 

Le lien se trouve ici :

https://17-contact.systeme.io/f169bd91

3 petites choses simples à faire pour répondre de la meilleure façon qui soit à votre interlocuteur. Peu importe le type de discussion et son importance ….

Vous êtes en meeting !

 

En réunion pro !

 

Ou familiale !

 

Ou alors juste avec quelqu’un, mais vous savez que cette discussion est importante.

 

Vous avez quelque chose d’important à répondre.

 

Pourtant, vous avez peur de vous lancer car vous ne savez pas si vous vous y prenez de la bonne façon !

 

Vous faites alors bien de lire ces quelques lignes.

 

Car dans les minutes qui suivent, vous saurez comment faire pour répondre efficacement.

3 petites choses simples à faire pour répondre de la meilleure façon qui soit à votre interlocuteur.

Peu importe le type de discussion et son importance ….

 

 

 

Mais ces 3 points se dérouleront avant votre réponse.

 

Car dans toute communication, tout se joue bien avant votre réponse.

 

Vous devez valider certains points, 3 au total, si vous voulez maximiser vos chances de faire valoir votre point de vue.

 

Comment ?

 

Et bien commencez par :

Concentrez-vous sur ce qui est dit !

On va y aller step by step.

A ce stade-là, il n’y a rien de plus important que de montrer à votre contact que vous êtes avec lui.

Ce milestone sert à lui faire valider le fait que vous l’écoutez bien !

Ca se passe de son côté.

Et même si c’est inconscient, il faut le faire pour poser la première brique de cet échange.

 

Cela me rappelle d’ailleurs le livre « Le pouvoir du moment présent »

Je ne l’ai pas lu, mais je trouve que ce titre s’applique bien ici.

Si du côté de votre vis-à-vis, il faut qu’il sente que vous êtes avec lui, de votre côté, vous devez être ici et maintenant.

Vous devez être dans le moment et surtout pas ailleurs.

 

De toute façon, comme déjà dit, cela ne servira à rien d’aller plus loin, si vous ne valider ce premier point !!

 

 

 

Une fois que cela est fait, vous pourrez enchaîner et

 

Relancez votre interlocuteur !

 

Ce point-là est maintenant le point le plus important dans le processus à dérouler pour surmonter toute incompréhension et arriver ainsi à vos fins !

 

Le souci qui se pose ici, c’est que vous avez la possibilité de baisser le curseur de bien-être de votre interlocuteur.

Et là, c’est vraiment très simple.

Autant vous diminuez son état de bien-être, autant il se bloquera à toute tentative de négociation ultérieure.

C’est simple et c’est proportionnel.

 

Ne prenez pas en compte cela et il vous claquera entre les mains.

 

Inversement, commencez par le considérer en le regardant, puis relancer le pour obtenir plus d’information précise et pertinente et vous verrez la magie opérer.

 

Je l’ai déjà dit ici et là, mais pour info, vous devez chercher un certain type d’information.

 

Celle-ci doit être liée au ressenti du contradicteur qui se tient en face de vous.

 

Dans ce second point, le milestone sera finalement d’aller plus en profondeur sur le ressenti de votre interlocuteur à l’égard d’une situation.

 

Il n’y a pas de moyen plus simple pour faire du gagnant gagnant !

 

 

Tout est ok jusque-là ?

 

Je l’espère.

 

Si besoin, n’hésitez pas à tout relire.

 

Je vous le conseille vraiment pour arriver à communiquer en HD …

 

Dernier point à vérifier, avant de répondre !

 

Reformuler systématiquement ce qui vient d’être exprimé par votre partenaire.

 

 

Il peut encore y avoir de la confusion ou de la mauvaise interprétation.

 

Pourquoi ?

 

Car nous sommes tous différents.

 

Un même mot peut avoir une signification différente selon la personne à qui vous parler.

 

Et surtout peut exprimer, ou rappeler quelque chose de personnel pour chacun d’entre nous.

 

C’est pour cela que vous ne devez pas chercher à donner une signification de ce que l’on vous dit.

 

Ça n’a aucun sens si ce n’est de foutre en l’air ce qui a été fait jusqu’ici !

 

Rappelez-vous-en !

 

Donc prenez le temps ici de reformuler ce qui a été dit, en prenant soin de ré-utiliser les mots de votre interlocuteur.

 

C’est tout pour ici.

 

 

Pour conclure.

 

On vient de voir les 3 points à ne pas omettre avant de répondre.

 

Tournez votre langue sept fois dans la bouche si nécessaire.

 

Mais il est hors de question de parler ou répondre avant d’avoir valider ce qui a été dit avec la dernière étape.

 

Dites-vous que c’est de l’investissement.

 

Plus vous investirez dans ce temps, plus les retombées seront importantes.

 

Ca ne dépend que de vous et de ce ue vous êtes prêt à faire pour passer d’une communication en noir & blanc à une communication en 4D.

 

Et même, pourquoi pas, 8D….

 

On est vraiment sur ce type de rapport.

 

Testez, et vous m’en direz des nouvelles.

 

Arriver à ce stade, si ce sujet vous intéresse, et que vous voulez investir en vous, vous pouvez cliquer sur le lien suivant.

https://17-contact.systeme.io/f169bd91

 

Derrière ce lien, une demande de mail, pour pouvoir vous envoyer tous les prochains articles par mail.

 

Une fois validée, vous tomberez sur une page pour vous procurer un livre.

 

Et ce n’est pas du tout cher.

 

Surtout en comparaison de ce que cela peut vous procurer.

 

Tout se passe donc ici.

 

Ne tardez pas trop non plus.

3 habitudes à adopter (rapidement) si vous voulez être en capacité de parler avec tout le monde…. Même avec ceux dont vous pensez qu’il est pourtant impossible d’échanger quelques mots sans se prendre la tête ?

Êtes-vous de ces personnes qui se disent qu'il est compliqué voir, impossible de parler avec certaines personnes ?

Que quoi que l’on fasse, ça sera toujours la même chose.

Ça se finira inévitablement par de l’incompréhension, ou pire encore une dispute ….

C’est pourtant une croyance qui peut vous causer bien des soucis.

 

Pourtant, fait autrement, vous pourriez obtenir d’autres résultats, qui seraient pour le moins surprenants…

Vraiment !

Si vous le voulez bien et que vous êtes assez téméraire pour tester de nouvelles choses, je vous garantie de chouettes résultats.

 

En plus, si vous le teste, vous vous rendrez vite compte que ce n’est finalement pas si compliqué que cela d’améliorer ses relations … grâce à la qualité de votre communication !

 

D’ailleurs, pour ces 3 techniques, ce sont des choses que vous savez déjà.

 

Rien de bien nouveau à l’horizon.

Que du connu.

Pourtant, ce sont ces basiques qui feront la différence…

 

Commençons tout de suite avec la première habitude à prendre.

 

Montrer à votre interlocuteur que vous êtes bien dans la conversation

Et que vous l’écoutez bien.

 

Cela peut paraître idiot, tellement c’est simple et pourtant.

 

Combien de fois, vous le faites réellement ?

 

Si la conversation ne vous botte pas, vous aurez tendance à ne pas regarder la personne.

Vous regarderez même ailleurs.

 

Au niveau de la gestuelle, idem.

Vous montrerez que vous n’accordez que très peu d’importante à votre interlocuteur.

 

Toutes ces petites choses cumulées feront que votre interlocuteur comprendra rapidement que vous n’êtes pas dedans.

 

Imaginez maintenant que vous répétez ce genre de comportement avec toutes les personnes de votre entourage.

 

Vous comprendrez le résultat négatif que cela peut produire.

 

Deuxième habitude à prendre si vous voulez aller plus loin :

 

Relancer votre interlocuteur !

 

Vous devez chercher à obtenir plus d’informations, et si possible de l’information qui soit la plus précise possible.

 

Très important aussi.

Vous devez chercher à avoir de l’information d’autres sensorielles.

 

Autrement dit, lié au ressenti.

 

A travers notre but ici, qui est d’aller beaucoup plus en profondeur dans la relation que l’on a avec quelqu’un, ce qui fera la différence, c’est la prise en considération de ce que l’autre personne ressent ou vie à un instant donné.

 

Dès que vous lui donnez la possibilité d’exprimer son ressenti et que vous montrez que vous le prenez bien en compte, vous pourrez, d’une part surmonter les divergences de points de vue et d’autre part, établir une relation plus profonde…

 

Enfin, le troisième et dernier point :

 

La reformulation

Avec la reformulation, vous montrerez à votre interlocuteur que vous avez bien compris ce qu’il ressentait.

C’est super important pour la suite.

Sans prise en compte de ce dernier point, la discussion peut encore finir en eau de boudin.

 

Il est par ailleurs dit que le OUI exprimer à ce moment-là est l’un des oui les plus importants en termes de communication.

 

C’est un OUI physiologique.

 

C’est-à-dire de validation de ressenti.

 

De ce qui est vécu à cet instant même.

 

Sans ce oui, encore une fois, pas besoin d’aller plus loin !

 

D’ailleurs, pour faire le lien avec l’un des anciens mails sur la manipulation, que vous pouvez retrouver ici, les gens ont souvent un à priori négatif à ce sujet.

 

Or je vous promets que si vous faites bien les choses, vous serez beaucoup plus apte à obtenir des choses de vos interlocuteurs.

 

Car…. Et oui, ils se seront sentis considérés.

Pas de secret…

 

On le voit donc, ce sont des choses qui peuvent paraître simples de prime abord.

 

Pourtant en prenant l’habitude de les appliquer systématiquement, vos conversations passeront sur un autre niveau.

Et donc la qualité de ce que vous vivrez avec vos interlocuteurs évolueront également pour le mieux.

 

Pas de recette miracle, que des choses simples.

 

Encore faut-il les appliquer.

 

Maintenant, si ce sujet vous intéresse, cliquez sur ce lien afin d’aller plus loin.

https://17-contact.systeme.io/f169bd91

Vous tomberez sur une page qui vous demandera votre email.

Suite à cela, vous aurez la possibilité d’acheter l’un des livres que je lis actuellement intitulé « 50 exercices de PNL »

Ce bouquin vous aidera à débuter et à approfondir votre compréhension de la PNL.

Rien de tel que pour avoir une belle vie, qui soit réussie selon VOS critères !

Vous faites une grosse erreur si vous pensez que manipuler est une mauvaise chose. Je vous dis pourquoi !

Pensez-vous réellement que la manipulation soit une mauvaise chose ??

Si c’est le cas, alors otez-vous rapidement cette idée de la tête, car c’est faux, faux et archi-faux !

C’est ce que je vais d’ailleurs m’atteler à vous démontrer dans les lignes qui suivent !!

Juste avant d’aller plus loin, je voudrai quand vous expliquer qu’avec le mauvais état d’esprit, on peut passer, VOUS pouvez passer à côté de plein de belles choses de la vie.

Juste à cause de l’état d’esprit dans lequel vous êtes.

Inversement, si vous avec la bonne intention et le bon état d’esprit, je vous promet que vous aurez de bien meilleur résultats que ce que vous avez pu avoir jusque là.

Tout simplement ….

Bon alors revenons à nos moutons.

Penser que la manipulation est quelque chose de nocif, c’est cela qui est nocif !

Pas la manipulation.

Vous devez donc vous sortir cela de la tête.

Pour vous l’expliquer plus profondément, revenons à la base, si vous le voulez bien !

Qu’est-ce que manipuler ? Qu’est-ce que la manipulation ?

“Manipuler” signifie “prendre en main”

Autrement dit, cela veut dire aussi “porter de l’attention à une situation donnée”

Jusque là, on sera d’accord pour dire qu’il n’y a absolument rien de négatif en soi.

Pourtant, on ne va pas se voiler la face, les gens ont une mauvaise opinion de la manipulation !

Alors pourquoi ?

Ce qu’il se passe dans la pratique, c’est que lorsque les gens veulent “prendre en main”, c’est pour obtenir quelque chose que l’autre personne ne veut, ou ne souhaite pas.

Or ce que je viens de dire là, est super important.

C’est ce détail qui fait toute la différence.

Car en PNL, on aime parler de considération.

D’intention…

J’y reviendrai certainement dans de prochains articles, mais comme il est dit en PNL, l’art de la communication, c’est l’art de considération.

C’est donc l’intention de la première personne qui “manipule” qui n’est pas correct.

Ce n’est rien d’autre que cela.

Pour aller encore plus loin, laissez-moi aussi vous dire qu’en PNL, il n’y a pas de communication sans manipulation.

Autrement dit, tout est manipulation.

Bien sur on ne l’évoquera pas ainsi.

On parlera plutôt de langage d’influence.

Mais vous comprenez l’idée et ce qu’il en retourne.

Pour conclure , la manipulation n’est pas néfaste en soi.

Ce qui l’est, c’est plutôt l’intention qu’il y a derrière.

Rien d’autres.

N’ayez donc pas peut d’influencer ou de “manipuler” si c’est pour votre bien, ainsi que celui de votre interlocuteur.

Si 1+1 peut faire 3, il n’y a rien de mal à essayer de manipuler….

Avec une bonne intention, et si vous voulez aller plus loin, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous, pour vous procurer le livre “50 exercices de PNL”.

Ce livre vous permettra de rentrer d’accéder à ce monde merveilleux et de voir votre vie changer naturellement et surtout simplement.

Pour cela, cliquez ici : “50 exercices de PNL

Tous les comportements ont-ils un sens?

Dans ce deuxième exercice du chapitre 1 (intitulé “l’attitude pnl”) du livre “50 exercices de PNL” que je suis en train de lire, on parle entre autre de comportement et de sens.

Tous les comportements ont-ils un sens ? d’un point de vue PNL

L’une des premières choses que je retiens dans cette partie, c’est que la divergence des points de vue n’est pas inintéressante en soi.

Il n faut pas en avoir peur !

Bien au contraire !

Pourquoi ?

Dans l’une des dernières phrases de cette exercice, il est dit la chose suivante.

Que je vais paraphraser.

Plus on pourra accueillir les points de vue, plus on pourra avoir une vision globale, générale, distancée aussi, de la situation.

En d’autres termes, et sans être exhaustif, on pourra avoir un point de vue qui sera riche de la différence.

Or cela peut être un atout important.

Surtout pour vos décisions.

Je m’explique :

Pour prendre des décisions, vous aurez besoin d’informations.

Et bien souvent, avec une mauvaise information, qui peut être aussi un manque d’informations, vous pouvez prendre de mauvaises décisions.

Or, et c’est là où ça devient intéressant, c’est que si vous n’êtes pas trop bête, pour ne pas dire autre chose, vous pouvez tirer parti de ces mauvaises décisions pour en prendre de meilleurs à l’avenir.

Pourtant, si vous avez pris le temps d’écouter les points de vue des autres, vous auriez pu éviter toute ces pertes de temps.

C’est super intéressant dit ainsi.

Mais c’est pour cela que Mandala disait :

Je ne perds jamais !

Soit je gagne, soit j’apprends.

Je pense dès que l’on a compris cette philosophie, on a tout compris.

Mais vraiment !

Dans la même veine, puisque j’ai commencé à prendre cette exemple, parlons de la carte routière.

Vous avez votre propre carte routière, issue de votre expérience de vie.

Il se peut donc que vous arriviez à mauvais port, si cette carte n’est pas bonne.

Inversement que cela vous coûte-t-il d’écouter les carte des autres.

Ils auront peut-être des détails intéressants pour vous qui pourront vous être bien utile le moment venu.

Vous ne le pensez pas ?

Je concluerai enfin, avec un deuxième élément issu de ce second exercice.

Retenez que la PNL permet d’expliquer pas mal de situations.

Néanmoins et on en revient encore au même point,

Essayer d’aller dans le détail sans avoir de préjugés.

Ce sont les préjugés qui tuent tout et font baisser le thermostat émotionnel et qui fera que vous ou votre interlocuteur ne se sente pas au mieux…..

Pour conclure une seconde fois, si la PNL vous intéresse et que vous voulez aller plus loin, je vous propose d’aller plus loin avec le livre que je lis : 50 exercices de PNL.

Il suffit de cliquer sur ce lien.

Vous serez alors redirigé sur une page ou vous devrez laisser votre email.

Suite de quoi, vous pourrez accéder à ce livre, qui n’est pas cher du tout et qui peut vous amener beaucoup de résultats et de bonheurs si vous prenez le temps d’être sérieux.

La carte et le territoire

Dans la foulée du livre que je suis en train de lire 50 exercices de PNL, et que je partage avec vous, je continue donc avec le premier exercice qui concerne la différence entre

La carte et le territoire

Cette partie là, sera plutôt courte car il n’y a pas beaucoup de présentation.

Une petite introduction dans un premier temps.

Et un questionnaire, tout aussi petit dans un second temps.

Mais alors que faut-il finalement retenir ?

Nous avons souvent une interprétation des choses qui nous est propre.

Pourtant, cette interprétation que l’on appelle “la carte” en PNL, n’est pas la plus exacte.

Car il en existe autant qu’il existe de personnes sur terre.

Tout simplement pour la bonne et simple raison que la carte repose essentiellement sur nos expérience de vie.

Ce sont ces dernières qui viendront compléter, ou modifier notre carte.

Puis, c’est cette carte  qui fera en sorte que l’on est une certaine vision des choses.

Et de la vie.

J’espère que c’est simple, jusque là.

D’ailleurs, si vous avez des questions, quel qu’elles soient, n’hésitez pas à m’en faire part, en répondant à ce mail.

Si vous lisez ceci en dehors de votre boite mail, mon intention est clairement de privilégier les gens qui me suivent.

Et pour cela rien de plu simple que de cliquer sur le lien qui se trouve tout en bas, afin de vous abonner.

Continuons avec le territoire.

Celui-ci constitue la partie réel de la vie.

Ca peut sembler bizarre, dit comme cela, mais je vais vous donner un ou deux exemples.

Nous serons d’accord pour dire que les cartes routières du 19ième siècle n’était pas des plus exactes.

Il y avait beaucoup d’erreur, d’oubli et je ne sais quoi d’autres par rapport à la réalité du territoire.

Et bien c’est exactement cela, dont il est question ici !

Votre carte, vous aide à arriver à bon port dans le chemin de la vie.

Mais est-il exact pour autant ?

Non !

Mais peu importe.

Car c’est celui que vous avez.

En revanche, et ca sera l’objet de prochains articles, peut-être que les destinations voulues ne sont pas les meilleurs.

Alors, il “suffira” de modifier et/ou d’ajuster cette carte afin qu’elle vous mène, là où vous le voulez !

Voici un second (et dernier) exemple tiré du livre, afin que ce soit clair !

Vous louez un appartement pour les vacances.

Vous vous faites une représentation de ce qu’il pourrait être.

Pourtant, arrivé à destination, vous avez une grosse déception.

Et bien cela s’explique car dans votre carte du monde et de cette maison en particulier, vous vous étiez fait une certaine représentation de cette maison.

La réalité a alors rattrapé “la fiction” et celui-ci a fait mal…

J’espère que tout est clair.

Si ce livre vous intéresse et que vous souhaitez réaliser les tests qu’il y a à l’intérieur, afin d’aller encore davantage dans le détail, cliquez simplement ici.

Vous pourrez également souscrire directement pour recevoir tous les différents mails.

Par la même vous pourrez échanger avec moi, si le coeur vous en dit !

Pour cela, cliquez ici !

PNL versus les autres thérapies

Encore une fois, la PNL n’est pas l’un de ces nombreux outils qui vous donneront une explication sur l’origine de votre problème.

On s’en fout un peu.

Et comme je vous l’ai déjà dit précédemment, ca ne sert à rien.

Sinon à de la branlette intellectuelle.

C’est tout !

Honnêtement, à quoi cela vous sert-il de connaître l’origine du problème.

Vous savez aussi bien que moi.

Si votre problème est bien ancré en vous.

Bien profondément.

Alors lorsque la situation qui amène la peur se reproduira, vous flipperez à nouveau.

Et peu importe que vous en connaissiez l’origine de votre souffrance.

Surtout que le cerveau, avec l’inconscient et tout ce qui va avec, ils sont plutôt malin.

Dans ce sens, qu’il y a plein de choses qu’il occultera pour se protéger ou pour d’autres raisons d’ailleurs.

Est-ce que vous saurez ces raisons.

Je ne le pense pas.

En ca, en plus toutes les autres thérapies ne sont après tout qu’empirique.

Elles évolueront ensuite au gré des nouvelles « découvertes ».

Enfin, avec la puissance de PNL, couplé à l’hypnose et d’autres techniques, vous pouvez faire résoudre des vieux problèmes en quelques jours seulement , voire moins.

Alors que pendant ce temps-là, avec les méthodes, la thérapie peut durer des années, pour votre plus grand mal et pour le plus grand bien des thérapeutes ..

Vraiment, je ne veux pas faire de mauvais esprit, mais voici ma vision de ma vie.

Depuis toujours, j’ai toujours senti que pour réussir dans la vie, il ne fallait que connaître les bonnes façons de faire.

Connaître les bonnes techniques qui font la différence.

En ça, la PNL, peut vous aider et vous aidera si vous vous formez et si vous la mettez en œuvre.

Alors qu’est ce que vous attendez, pour aller plus loin ??

D’ailleurs une bonne première façon pour cela, c’est de commencer par acheter un livre pour débutant.

Oui, oui, j’ai bien dit acheté.

Il faut savoir investir en vous, pour avoir et atteindre les résultats que vous voulez.

Or ce livre ne coûte pas cher, et il peut vous aider de manière pratique.

Pour cela, suffit de cliquer ici

Enfin, si vous avez des questions au sujet de la PNL, n’hésitez pas à m’en faire part.

C’est avec plaisir que j’y répondrai.

Pour ce faire, répondez juste à ce mail pour partager ce que vous avez sur le cœur.

Qu’est-ce que la PNL ou Programmation Neurolinguistique ?

Dans ce nouvel article, on va introduire la première partie du livre « 50 exercices de PNL » que l’on avait vue précédemment.

Je vais aussi en profiter pour développer et faire le lien avec ce que j’avais pu écrire également précédemment.

Qu’est-ce que la PNL ou Programmation Neurolinguistique

D’ores-et-déjà, je distingue deux parties dans la cette première partie intitulée « Qu’est ce que la PNL ou Programmation Neurolinguistique »

Dans la première partie, l’auteure, Catherine Cudicio, nous explique en préambule que la PNL est une approche de développement humain qui repose sur le comment, plutôt que sur le pourquoi.

Je vais revenir sur ce point-là, dans les prochaines minutes.

Dans un second temps, ce livre évoque les différents avantages de la PNL, et ce que vous pourrez en faire concrètement dans votre vie.

C’est passionnant, et tous les points abordés, lorsqu’ils sont maîtrisés, peuvent faire une réelle différence dans la vie de chacun.

Mais encore faut-il pratiquer pour arriver à dominer chacun de ces points.

Comme pour tout, cela ne viendra pas tout seul.

Et comme pour tout dans la vie, seul la pratique et l’action compte.

Cela étant dit, parlons des deux points :

  1. La PNL technique axée sur le « Pourquoi » et non le « Comment »
  2. Qu’est ce que vous pouvez tirez de la PNL concrètement.

Technique axée sur le « Pourquoi » et non le « Comment »

Comme j’avais déjà pu le dire, la PNL n’est une théorie, ni une science.

La PNL est un outil qui se focalise sur le « comment ».

Quels sont les processus en jeu qui font que les gens qui ont du succès 

Ainsi, lorsqu’une chose marche, et qu’elle marche plutôt bien, avec la PNL, on va chercher à comprendre quels sont les ingrédients de cette réussite.

Une fois que l’on a analysé et compris ces processus, il suffira alors de les reproduire chez une tierce personne qui veut obtenir ces résultats.

Etant donné que nous possédons tous le même système neurologique, chacun d’entre nous peut donc obtenir les résultats qu’il souhaite !

Pour être concret, prenons un exemple avec les différentes peurs. (La peur de parler en public ou à des inconnus, la peur de des araignées, la peur des avions, la peur de parler en public ..)

On ne nie pas qu’il puisse être intéressant de comprendre d’où cela vient.

Néanmoins, si vous avez besoin de surmonter cette peur pour avancer dans votre vie, savoir d’où elle vient, ne vous aidera pas, mais alors pas du tout !

J’insiste, en quoi cela vous permet-il de surmonter votre peur que d’en savoir l’origine ??

On ne va pas se voiler la face.

Rien !

Nada ! 

Niz !

Nothing ….

En revanche, avoir des techniques pour surmonter cette angoisse vous sera nettement plus profitable, si vous les mettez en action.

Ce qui est ensuite intéressant, c’est que la PNL va s’attarder à la forme plus qu’au fond.

Peu importe, finalement, la peur.

Ce qui comptera c’est la structure de cette peur.

Comment elle se manifeste et comment elle manifeste lorsqu’il n’y a pas de peur.

Comment vous vous comportez quand vous n’avez pas peur.

Puis petit à petit, on va reconstituer un état dans lequel vous n’aurez plus peur.

C’est magique car en affrontant vos peurs avec intelligence, vous pouvez les surmonter.

Quel serait alors votre vie, si vous arriviez à surmonter ces peurs.

Ça serait juste géant, pour votre développement et pour se constituer un avenir radieux !

Longue première partie, mais elle nous permet de déboucher logiquement sur le second point.

A savoir, les avantages de la PNL.

Comme on vient de le voir, cet outil est prometteur.

Mais en plus de vous arriver à surmonter vos peurs, vous saurez, liste non exhaustive :

  • Gérer vos difficultés de façon pragmatique,
  • Mieux observer les choses et les gens,
  • Tenir compte du contexte, des enjeux et de vos propres modèles d’interprétation,
  • Mieux communiquer, que ce soit au travail ou dans la sphère privée,
  • Mieux vous connaître et mieux vous comprendre pour accroître vos points forts (Ce point est aussi valable avec votre entourage : Mieux les connaître et mieux les comprendre pour les aider à développer leurs points forts,

C’est une promesse que je vous fais, mais on ira plus en avant et plus en profondeur sur les techniques de la PNL.

Je veux que vous puissiez les connaître, pour les mettre en pratique et ainsi améliorer votre vie, comme on vient de le voir.

En attendant, si vous voulez aussi étudier la PNL avec des bouquins, vous pouvez vous procurer le livre « 50 exercices de PNL » en cliquant ici.

Vous trouverez un récap ici.

Enfin, si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un mail en répondant à celui-ci par exemple.

50 exercices de PNL de Catherine Cudicio

Aujourd’hui,on va parler d’un bouquin que je lis actuellement.

Vous retrouverez aussi prochainement des articles sur certaines parties.

Si je n’oublie pas, je mettrai d’ailleurs à jour les différentes parties ici pour que vous puissiez voir précisément ce qu’il en est.

Commençons tout d’abord avec un extrait de ‘à quatrième de couv’

La PNL vous permet de redéfinir vos objectifs, à partir un point du vue neuf.

Plutôt que de remonter aux origines d’un blocage, les exercices de PNL vous guident vers la résolution de vos problèmes.

De programmez vos inhibitions !

Concernant l’auteur, laissez-moi vous présenter Catherine Cudicio, qui semble s’y connaître en PNL.

Voyez plutôt un aperçu de son parcours.

Elle est enseignante en PNL.

À côté de cela, elle anime des séminaires grand public ou destinés au professionnels du coaching, de la relation d’aide et du développement personnel.

Ça devrait le faire

50 exercices de PNL

Qu’est ce que la PNL ou Programmation Neuro-Linguistique? 

1.L’attitude PNL

Exercice 1: La carte et le territoire

Exercice 2: Tous les comportements ont-ils un sens ?

Exercice 3: Les problèmes sont des solutions

Exercice 4: Face à l’échec

Exercice 5: Cercle vicieux ou vertueux ?

2. Observer avec ses sens

Exercice 6: Langage non verbal

Exercice 7: L’expression du visage

Exercice 8: Ma voix, c’est moi !

Exercice 9: La distance interactionnelle

Exercice 10: Le contact visuel

3. Le mimétisme et le rapport

Exercice 11: Le calibrage : L’outil du mentalité !

Exercice 12: Établir le rapport

Exercice 13: Le langage et ses représentations sensorielles

Exercice 14: Je parle sensoriel !

Exercice 15: Je traduis en sensoriel !

Exercice 16: Ma référence sensorielle pour les choses importantes

Exercice 17: Devenez un fin stratège !

Exercice 18: Stratégie pour apprendre

Exercice 19: Mon système de représentation sensorielle préféré

4. Définir un objectif

Exercice 20: La bonne formulation

Exercice 21: Questions précises, réponses précises

Exercice 22: Une image claire de mon but

Exercice 23: Les moyens de mon but

Exercice 24: Les enjeux relationnels de mon but

Exercice 25: Les enjeux personnels: Critères et valeurs

Exercice 26: repérer et gérer les faux obstacles

Exercice 27: Repérer et explorer les véritables obstacles

5. Comprendre et gère ses émotions

Exercice 28: États présents et États désirés

Exercice 29: Mobiliser mes ressources émotionnelles : L’état de ressource

Exercice 30: Ancrer un état ressource

Exercice 31: Comprendre mes emotions

Exercice 32: Comprendre le message de mes émotions

Exercice 33: Exprimer mes émotions au bon endroit au bon moment

Exercice 34: Exprimer mes émotions avec le bon comportement

Exercice 35: Sortir rapidement d’une émotion désagréable

6.Réparer ses programmes

Exercice 36: Les comparaisons désaventageuses

Exercice 37: Remettre ou pas au lendemain

Exercice 38: Modelez votre dialogue intérieur

Exercice 39: Donnez le ton à votre dialogue intérieur

Exercice 40: Recadrer un problème

Exercice 41: Chasser une image négative : La technique du Switch

7.La boîte à outils

Exercice 42: Construire une ligne de temps

Exercice 43: Avoir confiance en soi

Exercice 44: Vaincre la peur d’échouer

Exercice 45: Oser s’affirmer

Exercice 46: Connaître des limites

Exercice 47: Utiliser les métaphores

Exercice 48: Le cadre du « comme si »

Exercice 49: Revisiter une expérience passée

Exercice 50: Les positions de perception

J’adore la PNL en tant qu’outil de développement personnel.

C’est tellement puissant si on sait le mettre en pratique.

En cela, ce livre est intéressant, à mon sens, quelque soit son niveau de PNL.

Si vous débutez, cela vous apportera les premières actions à mettre en place pour pouvoir avancer.

Pour ma part, ayant déjà assisté à des séminaires de PNL et après avoir beaucoup lu à ce sujet, je trouve que c’est toujours intéressant d’avoir un autre point de vue sur certaines techniques.

Ou même d’avoir une autre approche sur certains aspects, c’est fortement utile.

De cette manière, vous étoffez votre palette d’outils pour résoudre vos problèmes ou ceux des autres.

D’ailleurs si ce livre vous intéresse, vous pouvez vous le procurer ici

Aussi, avant que j’oublie, si vous avez des questions sur ce sujet, n’hésitez pas à m’envoyer un mail.

Vous pouvez d’ ailleurs répondre directement à celui-ci.

Pour conclure, voici quelques commentaires Amazon de précédent lecteur :

« rien à redire

Je suis praticienne PNL et ce livre simple d’accès permet de comprendre les rudiments de cette discipline.

Je recommande à qui est intéressé »

« Trop de répétitions, celui qui a déjà un bagage de base en sait au moins la moitié, pour le reste ce n’est pas si mal mais rien de vraiment nouveau. Quelques euros pour une révision, c’est valable par contre, pour celui qui ne connaît rien à ce sujet car l’enseignement proposé appelle d’autres enseignements et on part sur un autre livre. »